Camélice dos nu

Publié le Publié dans Couture fille

Il est certains patrons dont on ne se lasse pas ; on a juste envie d’en explorer et d’en exploiter les infinies possibilités. C’est le cas de Camélice, ce patron de robe/tunique caméléon qui permet de multiples variantes. Il me reste encore beaucoup de chemins à parcourir avec lui, car je le trouve très inspirant, autant pour la réalisation de basiques que pour des modèles un peu plus sophistiqués.

Aujourd’hui je vous propose de découvrir une version chic mais néanmoins très confortable, idéale pour les journées de chaleur.


Tunique dos nu


Patron Camélice, version C, Viguialca, modifié au dos, taille 10 ans


Le principe de la modification est tout simple : j’ai redessiné selon mon envie la pièce principale dos en conservant bien la largeur d’épaule et en ménageant une longueur de boutonnage convenable (le creux se situe au milieu du dos en gros).

Il s’agit donc de la version C comportant un large bandeau froncé : pour un peu plus d’originalité, j’ai crée une légère asymétrie entre le bandeau devant et dos en coupant le dos en arrondi « plongeant ».


Devant, on retrouve l’empiècement caractéristique du modèle, bien mis en valeur par l’ajout d’une dentelle blanche.

Pour accompagner Camélice, j’ai cousu un petit pantalon à pince légèrement carotte, tiré du magazine Be Inspired Edition 6.

Réalisé en lin, il est plutôt confortable et bien élégant avec ses poches italiennes et ses plis plats (que l’on ne voit pas sur mes photos, tralala..).


Pour compléter l’ensemble qui peut très bien être porté pour sortir le soir, j’ai confectionné un petit boléro dans les chutes de ce molleton jaune.

Car oui, j’ai pris une importante décision : NE PLUS LAISSER LES CHUTES DE TISSU PRENDRE LA POUSSIÈRE.

Le temps est l’ennemi de la chute.

Les chutes peuvent parfois être nos amies (« oh je trouverais bien un projet pour la replacer celle-ci ») : oui alors…je ne sais pas vous, mais de mon côté, ce credo est pure science fiction…A quelques exceptions près (empiècements, doublures) , je ne réutilise que très peu mes chutes, et là, rapidement, elles ne sont plus du tout mes amies, me culpabilisant même d’acheter de nouveaux tissus. J’ai donc décidé de RÉUTILISER MES CHUTES SANS ATTENDRE (pour l’instant, je m’y tiens bien, pourvu que ça dure)!

Boléro en molleton fin, réalisé d’après le patron Trop Top, Ivanne. S, grâce à son chouette tuto.

Fournitures:

Viscose « Summer Swoon », Atelier Brunette

Lin marine, Les coupons Saint Pierre

Molleton fin jaune clair, Mondial Tissu


Et en fait, j’adore valoriser une chute : c’est une opération très satisfaisante, qui fait cogiter et évite le gâchis…excellent pour le moral!

….

A bientôt!

16 réflexions au sujet de « Camélice dos nu »

  1. Sous le charme de ton ensemble jaune acidulé, plein de fraicheur ! Tu as raison Camélice est déclinable et transformable à volonté 🙂 Je devrais prendre la même bonne résolution que toi pour les chutes, car elles s’entassent et s’amassent plus vite qu’on ne les écoulent….

  2. Quel bel ensemble moderne et romantique à la fois ! J’adore !
    Et je suis comme toi, je souffre d’une sorte de Camélicomania… dès que j’ai un projet de petit haut ou de robe en tête, je reviens inévitablement à Camélice. J’en suis à mon 4ème exemplaire, c’est désormais mon patron de base officiel ! 😄

  3. Objectif réussi pour ton recyclage avec ce joli boléro jaune ! Et ce n’est pas facile de finir les chutes ou recycler !
    C’est une tenue très bien assortie et facile à porter dans de nombreuses circonstances!!
    Merci de nous rapeller comme ce patron Camélice et génial, et de nous donner l’idée de cette petite transformation pour les journées chaudes!!

  4. Cet déclinaison de jaune me fait voir la vie en rose ! Quel beau détournement de Camélice tout en subtilité. Et ce petit pantalon carotte  » à plis » est ravissant.
    C’est sur, désormais quand je jetterai négligemment mes chutes dans mon panier à chutes en me disant que plus tard, un jour, je trouverai bien … me reviendra comme une ritournelle cette adage magnifique « le temps est l’ennemi des chutes  » ! Rien que pour ça, merci ! 😉

  5. J’aime beaucoup cette version dos nu de Camelice! Et pour les chutes… j’ai décidé de ne plus en garder aucune car en général, je ne couds plus un tissu déjà cousu!

  6. bravo pour les chutes, j’en ai fait un tri drastique et tente la même chose pour le reste.
    J’adore le pantalon, et ta version de camélice ( je pense qu’elle peut s’enfiler sans déboutonnage, non ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *